lundi 30 avril 2018

Ca commence aujourd'hui!

Avec un jour d'avance sur le planning prévu.


De fait, j'avais arbitrairement sélectionné la date du 1° mai, pour être sure de laisser un peu de temps entre la fin de mon travail ( le 27 avril) et le début du projet linguistique, mais je n'avais pas vu à ce moment là que le 1° était un mardi.
Autant commencer donc le lundi, c'est plus logique.

Et d'ailleurs aujourd'hui sera plutôt un dernier tour d'horizon de ce que j'ai préparé:

-du papier (de récupération) et des stylos.  Et un petit classeur neuf de format  A5 de couleur orange ( A5 pour pouvoir l'emporter facilement quand je partirai en cure thermale le mois prochain  et la couleur, c'est très important! je ne plaisante pas: je n'ai presque rien de cette couleur chez moi, donc c'est l'assurance de le voir de loin au milieu de la pagaille que je suis très douée pour mettre à la vitesse de la lumière. Et orange = Pays-bas, donc c'est lié à la thématique, oui oui, j'ai réfléchi à ça au rayon papeterie!)
Je fais partie des gens qui ont besoin de réécrire beaucoup les choses pour qu'elles rentrent.

- la méthode Harraps intégrale empruntée à la médiathèque pour commencer. On verra donc ce qu'elle vaut. Mais de toutes façons, je vais très rapidement convertir ça au format mp3 et l'ajouter sur mon petit lecteur mp3 qui me suit partout. Comme ça si j'ai 5 minutes en attendant le bus, ou que sais je, je peux réécouter quelques mots.

-les chaînes youtube et les appli dont je parlais ici. C'est quelque chose que je ne pourrais pas utiliser tout le temps, car je n'ai pas de smartphone  ( oui je suis une ringarde qui vit à l'âge de pierre, au moins!), et donc la tablette ne marche que sur le wifi.

Concrètement, depuis hier, je réfléchis à une chose en particulier. La fréquence des mots.
Car les listes proposées sont standardisées, et pour commencer, je n'ai pas non plus envie d'apprendre des choses qui ne me serviront pas dans l'immédiat..
Un exemple très simple.
Pour moi des phrases comme " tu n'aurais pas une anche à me prêter?", " on reprend à quelle mesure?", "tu n'as pas ton pupitre? Tiens, on va suivre ensemble sur le mien" ou " Partition machinchose" sont des phrases peut être pas quotidiennes, mais en tout cas courantes, je peu potentiellement les dire au minimum une fois par semaine.
Et je suis sure que pour 99% des gens qui vont passer par là ça ne sera pas le cas.

Par contre, pour la plupart des gens des listes de vocabulaire contenant " volant, frein à main, embrayage, klaxon, clignotant, permis..." vont faire référence à un usage quotidien.
Alors que si je les connais en français, je ne les utilise jamais: j'ai passé mon permis en 2002, je n'ai plus touché une voiture depuis... le jour où je l'ai eu.
Normal: j'habite en centre d'une petite ville, où avoir une voiture est plus un handicap qu'un avantage. Selon les périodes, j'allais travailler soit en scooter, soit à pied soit à vélo, et je fais mes courses à la supérette du coin ou aux halles locales .
Par contre " casque, pédale, frein, chaîne, selle.. " ça oui, c'est quelque chose que je pourrais être amenée à utiliser, si mon vélo déraille en Belgique du côté flamand. Et puis, je pars à Vélo-land, je ne vais pas me priver de sillonner le coin alors qu'il y a un réseau exprès pour ça!


Donc au delà du vocabulaire de base de l'ami Harraps, "bonjour, au revoir, merci, à bientôt", qui doivent probablement être les thèmes des premières leçons, j'allais faire mes propres listes de vocabulaire en fonction de mon quotidien.
Et , donc très logiquement, la première chose que je vais faire tout à l'heure c'est. la cuisine. Ca tombe bien, en PACA,, le seul endroit où je me souviens d'avoir vu régulièrement du néerlandais imprimé n'est autre que ma cuisine: les boites de conserve, les sachets de légumes surgelés, sont souvent imprimés en bilingue français/néerlandais, Belgique oblige. Ce qui fait qu'un même objet peut,avec 2 langues, être  vendus dans 3 pays. Ajoutez l'allemand et c'est déjà quasiment toute l'Europe de l'ouest qu'on peut toucher avec un même emballage.
Avec XXXXX je positive.. et j'apprends les langues en même temps.

Donc, j'ai réfléchis au menu, et rien qu'avec des patates vapeur, une omelette de la salade, du fromage et le dessert, j'ai .. plus de 20 mots à apprendre, dont je sais qu'ils me resserviront vite.

- pommes de terre (1)
- huile, olives, donc huile d'olive (3)
- sel, poivre, paprika, gingembre, coriandre, ail, oignon, piment (8)
- tomate, sauce, donc sauce tomate (3)
- oeuf omelette ( 2)
- salade, vinaigre, vinaigrette, moutarde (4)
-fromage (1)
-poires, café, chocolat (3)

oui ça fait 25 mots, et je n'ai même pas cherché " vapeur, poêle, casserole" et tout ça.. on verra pour demain.

Et d'ici peu, je vous rédige la recette de mon plat favori: les pommes de terre rôties aux épices en sauce tomate pimentée!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

qui vient ici?

Flag Counter

La goldlist : premier bilan

Donc petit retour vite fait au bout de plus d'un mois d'utilisation. J'ai donc commencé le 21 juin, nous sommes le 10 août. J...