mercredi 16 mai 2018

Sur le front russe...

Oui, j'avais trop envie de faire cette vanne militaire... toutes mes excuses.


 Contrairement au néerlandais, pour lequel je partais de zéro, et donc la progression est assez facile à quantifier dans ce cas là, mon avancée en russe est plus difficile à cerner.
J'en avais fait au lycée, plus quelques cours particuliers, mais de fait, je m'y suis remise depuis septembre dernier, un peu comme je pouvais de septembre à novembre et beaucoup plus régulièrement depuis décembre.

Donc j'ai surtout révisé, et constaté avec plaisir que... que ce que j'avais appris était planqué au fond d'un tiroir de mon cerveau, mais toujours là.
Et finalement, revenir au niveau du lycée s'est avéré assez facile en fait. Même mieux, en multipliant les sources, j'ai pu comprendre à mon rythme, tranquillement, au moins sur le papier, des choses qui m'échappaient - les aspects verbaux notamment- à l'époque.

Je me suis penchée un peu sur le cours "le Russe en 365 jours" proposé par Russie.fr, qui a l'air bien, à deux détails près: il s'adresse à des grands débutants, qui doivent commencer par apprendre le cyrillique, ce qui n'est déjà plus mon cas.
Et il est assez cher. Je vous avoue qu'en ce moment, je cherche surtout à faire des économies.

Après quelques recherches, j'ai trouvé un test de niveau en ligne assez complet (il vient de me prendre 30minutes) mais je n'ai pas encore reçu le résultat dans ma boîte mail. du coup je ne sais pas encore trop où me situer - sauf que je n'ai rien, absolument rien pigé aux deux dernières questions...

Disons qu'au même prix, je suis quand même bien plus tentée par quelques semaines en école de langue à Novossibirk, v'voyez?

Mais par contre je garde dans un coin de ma tête les versions "moins complètes" qui peuvent si nécessaire  être plus adaptées à mon besoin: les parties sur les cas et les verbes par exemple.

Donc on fixe le "début" virtuel au 15 mai? Histoire de voir où j'en suis à peu près et où j'en serai dans 1 mois, 2 mois, 3 mois...

J'ai donc écouté l'ensemble des CD  d'apprentissage de la méthode Michel Thomas, ce qui m'a donc été profitable, pour les aspects verbaux, je me fais une deuxième écoute complète des 4 CD de niveau avancé, histoire d'être sure de bien avoir tout compris car le cours est en anglais, et il y a l'autre point que je n'avais pas trop pigé il y a 20 ans, qui y est abordé: tout ce qui concerne le conditionnel. Donc là, j'en suis à la seconde écoute du 3 ° Cd sur 4, après quoi la grammaire est bien dégrossie, et viennent encore des CD de vocabulaire.

Oh
et regardez ce que je viens de retrouver dans mes cartons..
Des cahiers de " devoirs de vacances" .. ou de révisions plutôt, pas destinés aux vrais débutants toutefois. A priori destinés aux enfants ( car on suit les pérégrinations d'Anton et Tania, deux jeunes moscovites en vacances chez Papy et Mamie à Yalta), mais après tour, je regarde déjà des dessins animés. Après la première édition date de 1989, donc c'est joyeusement daté ( les téléphones à fil et à cadran, la tante de Léningrad, ou ne serait ce que des ados qui sont super enthousiastes à l'idée d'aller en bus visiter la ville ancienne ou la maison de Tchékhov), mais la grammaire et la syntaxe, elles ne changent pas, don pour  les révisions ça sera parfait.
Je ne sais plus à quelle occasion je les avais eu, si ça date du lycée ou des cours particuliers. ais j'avais eu la bonne idée à l'époque de ne les remplir quasiment qu'au crayon gris, et donc un coup de gomme et c'est reparti pour un tour.

Je vois que ça avait été édité par la librairie du Globe, et comme je pense y faire un tour en allant à Paris à la fin du mois, il y aura peut-être des choses du même style.

Et ce qui me manque c'est surtout le vocabulaire, et de la pratique, donc je vais plutôt m'atteler à écouter un maximum de choses en VO puisque les cas, et tout ça ça rentrera plus facilement dans ma petite tête en contexte.
Donc pour les deux sources sonores que j'utilise principalement, il y a Gora Samotsvetov, un programme TV d'animation pour enfants qui développe des contes et légendes de divers soins de Russie. Il aura droit à son sujet à part.

Et une radio virtuelle
http://radioclassicfm.ru/radio-online/
Il y en a plusieurs, mais c'est plus particulièrement "poesia" ( la cinquième dans la liste) qui m'intéresse.

Le principe est simple: un fond de musique, parfois un peu trop fort, mais qui ne gène pas trop la plupart du temps, et un monsieur qui lit des textes littéraires et poétiques. Et c'est TOP! Pile ce que je cherchais.

- Parce que le gars qui lit doit être un acteur, rompu à ce genre d'exercice difficile, et il lit très bien. De manière posée, en articulant bien, même lorsqu'il semble s'amuser énormément avec un texte probablement drôle, c'est très clair et en même temps pas du tout monocorde, car il fait vivre ce qu'il dit... et arrive sur les textes en vers à ne pas faire ressentir les rimes de manière lourde, ce qui rendrait vite la lecture ronronnante. Et ça, c'est un gage de qualité pour moi.

- Parce que qu'il y a probablement des centaines de textes enregistrés. Au départ je me suis même demandé s'il s'agissait d'ailleurs d'un seul et même acteur qui a enregistré tout ça, ou de deux personnes différentes avec des voix très proches parce qu'il y a de petites différences parfois.  A force d'écoutes, je pense bienne qu'il s'agit d'une seule et même personne  et que les différences ne sont dues qu'à des différences dans les modes d'enregistrement ou de mixage. Chapeau à toi, lecteur inconnu qui t'es payé des heures et des heures d'enregistrement pour m'aider involontairement à améliorer mon vocabulaire et ma compréhension orale!
Et la vitesse est moindre que dans une discussion à bâtons rompus sur une libre antenne, puisque le but est de faire savourer la qualité littéraire d'un texte.

-  La diffusion est continue, il n'y a pas de problème d'horaire de début ou de fin. Les textes sont diffusés de manière aléatoire, donc ils reviennent de temps en temps ( et si l'aléatoire le décide, il peut diffuser deux fois d'affilée.. le même texte), je n'avais pas la certitude que ça soit des textes vraiment connus jusqu'à ce que j'entende, une fois une seule un texte que je connais par coeur, le poème d'adieu de Serguei Essenin До свиданья, друг мой, до свиданья....Donc oui ce sont bien des textes a priori connus et importants. Mais comme il n'y a pas d'indication de titre ou d'auteur, tout est au fil de l'eau, difficile de les rechercher ensuite.  Ca garde une rythmique " discussion" qui est plus agréable pour les auditeurs natifs, mais c'est un peu dommage de ne pas avoir accès à une banque de données

- Parce que, cerise sur le gâteau, le lecteur a une voix .. splendide. Une bonne voix de baryton bien modulée, bien harmonique, tout ce que j'aime, et c'est un vrai plaisir de l'écouter, un peu chaque jour. Là, pas besoin de me pousser beaucoup.
Je ne sais pas qui il est ni la tête qu'il a mais.. je suis partagée entre chercher à quoi ressemble le possesseur d'une si charmante voix, et... garder le mystère ( de toute façon, voui, j'ai cherché, et non, je ne trouve pas).
Oui, j'avoue, je fais un petit peu ma Wanda sur ce coup, là, en mode groupie.
Ha bah, ce n'est pas parce qu'on apprend les langues que ça doit être une corvée, certains vont mieux apprendre en regardant une jolie fille, j'adore me laisser troubler par une belle voix grave, chacun son kif :D

Et comme écouter des textes littéraire, c'est bien, mais parler avec des gens c'est bien aussi, je vais très bientôt me mettre en quête de tandems linguistiques. Je pars dans un mois en cure thermale,et je n'aurai pas vraiment accès au net en continu à ce moment là, je dois donc décider si je cherche maintenant au risque de laisser mes futurs contacts linguistiques en plan pendant 3 semaines, ou si j'attends mon retour. Mais le problème sera le même par la suite. A voir donc, j'y réfléchis cette semaine.

Rendez-vous aux alentours du 15 juin pour voir où j'en serai.

EDIT: je viens de recevoir le résultat du test de russe. La VACHE!
Je vous passe les détails, mais je suis plus que ravie:
Résultat niveau A1 = 95% ( 1 erreur sur 22 questions, là où j'avais hésité, réfléchir ça n'est pas bon!)
Résultat niveau A2 = 67 % ( 5 erreurs sur 15 questions)
Résultat niveau B1 = 60% ( 4 erreurs sur 10 questions)
ET le plus étonnant:
Résultat niveau B2 = 50% (7/ 14 questions)
Là, j'avoue que je pensais avoir un beau zéro pointé.

Donc avec un peu de travail, je dois pouvoir obtenir un bon B1 assez vite et avec pas mal de boulot, viser le B2 ...Mais déjà, ça prouve que les connaissances ne sont pas linéaires, il n'y a pas de 100% à un niveau 50% au suivant et 0% au troisième. Puisque même pour le niveau " autonomie", j'ai déjà fait 50% du chemin ( certes en réécoutant les dialogues plusieurs fois, sachant que le dernier est un extrait d'émission radio, à vitesse réelle, avec intervenants, qui discutent de cinéma et de business en rigolant au passage).
Pour ce que je m'y suis remise en autoformation toute seule depuis juste un peu plus de 6 mois, franchement, je suis TRES contente.
Bon ben.. re-test dans quelque temps pour voir ce comment ça évolue. Je mange de ce pas un  carré de chocolat " super luxe" pour fêter ça!

95
95

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

musique: Je ne parle pas français...

Parce qu'on m'a parlé de cette chance ce samedi, que je ne la connaissais pas. Quelle belle occasion, un an pile après mon sujet sur...